Elle, ma source de motivation

Salut toi fidèle qui me lit!

Avant tout je tiens à m’excuser de cet long absence, boulot oblige quand je rentre je suis fatiguée après faut s’occuper de Queenz, elle a pas vu sa mama toute la journée, donner le bain, faire à manger bref la vie d’un super mum. Du coup le blog a été mis en entre parenthèse.

Aujourd’hui je vais te parler de quelques chose qui m’est arrivée aujourd’hui.

Je me réveille ce matin avec de la bonne humeur, le soleil est radieux, et j’ai un entretien d’embauche au CHU au pôle financier.
Je prie Dieu, lui demande de m’accompagner car tu sais quand le diable ne veut pas que tu réussisses il te met des obstacles : le stress, des bouchons, tu réponds aux questions de la personne qui t’interroge à côté de la plaque. J’ai demandé au Seigneur d’être avec moi, que le Saint-Esprit me guide, me dirige. Mais que si Dieu juge que je n’ai pas ma place au CHU que sa volonté soit faite car il me prépare autre chose, jamais il me laissera tomber.

J’ai déposé ma fille chez la nounou, et ma QueenZ s’est faite des copines, tous les matins elle est contente de les voir.
En bus en me rendant à mon entretien je me suis dite faut que je donne tout, le meilleur de moi-même pour que QueenZ reste avec ses copines.
Car je travaille en ce moment à la banque de France, mon contrat prend fin le 30/09 ; Donc pour la nounou fini le contrat.
J’étais triste de savoir que si je ne réussis pas QueenZ ne reverra plus ses copines après mon contrat.

Je suis arrivée en avance, je fais le tour du quartier 10min avant l’heure H je me présente au secrétariat on me dit de patienter dans la salle d’attente.

Je feuillette les magazines, je lis que les personnes à forte corpulence sont souvent discriminées à l’embauche, bah tiens je mets du 42 voire 44 ce qui ne fait pas de moi une Naomi Campbell, c’est mal barré pour moi, j’ai dit stop le diable tu ne m’aura pas car le Seigneur est de mon côté il t’as vaincu, Jésus est mort et ressuscité au 3ème jour, donc va faire un tour ailleurs si j’y suis. Tu ne vas pas me déstabiliser.

On vient me chercher, on me propose la place pour s’asseoir, je dis merci et m’assois, les recruteurs avaient un vieux CV, du coup je distribue le nouveau mis à jour bien présenté (merci Do you Buzz )
On me demande de me présenter je blablate, mes points forts je réponds : flexibilité facilité d’adaptation/ curiosité/ bon relationnel/ organisée/ point faible j’en donne deux : hargneuse / pessimiste bref le genre de question piège.

Avec les recruteurs on a bien discuté bonne ambiance. En retournant chez moi vers 10h j’envoie un email de remerciement (car oui quand on te dit on vous rappelle dans X temps, faut envoyer l’émail de remerciement ainsi ça montre que tu es motivé tu sais prendre l’initiative)
Les entretiens j’en ai passe pleins sans résultat jusqu’à ce que je trouve une astuce que je t’expliquerai bientôt.

À midi je reçois le coup de fil qui m’annonce que je suis en 1ère position. La j’étais contente, joie.
J’appelle mon Jules il répond pas tant pis je lui laisse pas de message ce genre de nouvelles s’annonce pas sur répondeur, j’appelle ma maman, qui ne savait pas que je passais un entretien, elle était fière, mon père je te raconte pas.
Ma maman me dit qu’en fait ce qui a été le plus horrible c’est les 18 mois que je suis restée au chômage, et que maintenant la machine est en route.

13h30 je retourne au boulot à la BdF les collègues me demande comment ça s’est passé, je leur dit que je ne peux rien dire avant la chef.

La chef arrive et je vais dans son bureau je lui demande si elle a 2 minutes, je lui avait déjà prévenu que j’avais un entretien, je lui annonce la nouvelle, elle était contente pour moi, mais je lui ai dit aussi que si elle a besoin de quelqu’un après février je suis là.
En sortant du bureau j’ai pu donc dire aux collègues ce qu’a donné l’entretien.

Ce que j’ai voulu te dire ce soir c’est que ma QueenZ comme l’autre l’a chanté à peu près c’est ma fille ma bataille. Ma source de motivation, je veux être meilleure pour elle, qu’elle ait un bon avenir.
Lors de mon travail à la BdF j’ai vu beaucoup de dossiers je travaillait au service Surendettement. Crois-moi certains sont tristes, chaque fois je faisais une prière pour la personne, et je remerciais le Seigneur d’être là où je suis. Mais ça c’est une autre histoire que je te raconterai la prochaine fois.

Advertisements

2 thoughts on “Elle, ma source de motivation

    • Merci!
      Hier j’étais tellement contente que j’en ai pleuré.

      Ça c’est les faux défaut mdr faut répondre des défauts en liens avec le poste. Pour le pessimisme je développe en disant que quand je fais un projet j’évite de me donner de l’espoir pour ne pas être déçue ainsi j’y travaille dur pour éviter l’échec, ce genre de blabla quoi.
      La langue de bois quoi.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s